Conférence de clôture – Le 7ème Art et la Défense : jusqu’où va la fiction ?

Conférence de clôture – Le 7ème Art et la Défense : jusqu’où va la fiction ?

Le Comité Directeur de l’ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence :

 

Le 7ème Art et la Défense : jusqu’où va la fiction ?

 

Pauline Blistène
Doctorante en philosophie, directrice du projet TESDEM

Bénédicte Chéron
Docteur en histoire, spécialiste des relations armées-société

Cécile Ducrocq
Scénariste, notamment pour Le Bureau des Légendes

Olivier-René Veillon
Chef de la “Mission Cinéma” du Ministère des Armées

 

Jeudi 28 juin 2018
19h30 – 21h

Ecole Militaire
_______

 

S’inscrire

 

Des plus connus (Il faut sauver le soldat Ryan, 1998) aux plus mémorables (Le Crabe-Tambour, 1977), des plus drôles (OSS 117: Rio ne réponds plus, 2006) aux plus prenants (Zero Dark Thirty, 2012), les films et séries mettant en scène espions et militaires sont partout. Ces oeuvres qui sont autant de représentations du monde de la défense, véhiculent tantôt clichés et idées reçues sur ce milieu, tantôt un regard plus réaliste sur ces activités.

Si les genres de films de guerre et films d’espionnage ne sont pas nouveaux, il semble que la défense est un sujet qui inspire davantage qu’auparavant et ce avec un regard nouveau. Le souci de réalisme – régulièrement invoqué par les réalisateurs – mais également une vision moins caricaturale ou antimilitariste de la défense, semblent effectivement progresser. À l’opposé des artistes, ce sont les institutions de la défense qui se mobilisent pour utiliser ces supports comme canaux de communication et de recrutement.

Nous vous invitons à venir assister à cette conférence de clôture de l’année 2017-2018 de l’ANAJ-IHEDN et écouter quatre personnalités spécialistes de cette rencontre entre le cinéma et les séries et monde de la défense afin de porter un regard nouveau sur ces oeuvres qui nous ont captivé.

 

 

>> À propos des intervenants:

 

  • Pauline Blistène est doctorante en philosophie à l’Institut des Sciences Juridiques et Philosophiques de la Sorbonne (ISJPS/Paris 1). Ses recherches, qui portent sur l’importance politique des fictions d’espionnage en démocratie, mêlent perspectives philosophiques et entretiens, réalisés avec professionnels tant du divertissement que du renseignement. Elle dirige, depuis mars 2016, le projet TESDEM (Terrorisme et Séries TV en Démocratie) financé par le CNRS dans le cadre de l’appel à projets « Attentats-Recherche ».
  • Docteur en histoire contemporaine, Bénédicte Chéron est chercheur partenaire à l’UMR-IRICE de la Sorbonne et enseignante à l’Institut Catholique de Paris. Spécialiste des relations armées-société, elle travaille sur les représentations médiatiques et cinématographiques de la guerre et du militaire. Elle a notamment ainsi publié en 2012 aux éditions du CNRS un ouvrage sur le cinéaste Pierre Schoendoerffer, issu de sa thèse.
  • Scénariste et réalisatrice, Cécile Ducrocq a notamment participé à l’écriture des scénarios de la série Le Bureau des Légendes. Elle a également remporté le César du meilleur court-métrage en 2016 pour La contre-allée.
  • Ancien haut responsable au sein d’entreprises de l’industrie audiovisuelle (Arte, MK2), Olivier-René Veillon est depuis 2004 Directeur Général de la Commission du Film d’Ile-de-France et depuis 2017 chef de la mission “Cinéma” du Ministère des Armées. Il enseigne par ailleurs à l’ESCP et a publié plusieurs essais sur les arts visuels et le cinéma.

 

> Date limite d’inscription le dimanche 24/06/2018.

 

 

Gabriel Gros
Membre du Comité Directeur de l’ANAJ-IHEDN
gabriel.gros@anaj-ihedn.org 

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer