Edito du 9 avril 2018

Edito du 9 avril 2018

Rassurez-vous d’emblée, le Moyen-Orient n’est pas, pour le moment {NDLR}, une raison de sécurité intérieure. Pour autant, son étude est indispensable dans la compréhension des mécanismes qui sous-tendent le ciblage de la France par la propagande djihadiste – entre autres – dont on ne peut nier la réalité dans bon nombre de mouvements terroristes étrangers.

Ce titre, politiquement incorrect, a une signification beaucoup plus claire lorsque l’on s’intéresse à l’ANAJ (Allons, vous n’allez pas sortir cette phrase de son contexte, si ?).

C’est bien du contexte dont on parle lorsque, pour appréhender une problématique liée au terrorisme islamiste, le comité sécurité intérieure soumet le comité Moyen-Orient à un petit interrogatoire.

C’est aussi une question de contexte (et de réciproque) lorsque des membres du comité Moyen-Orient séquestrent un membre du comité Sécurité Intérieure afin d’obtenir un éclairage sur la manière dont on peut exporter une politique de sécurité intérieure.

Enfin, c’est surtout une question de sérieux lorsque pour s’intéresser à une problématique sensible, nos deux comités s’unissent pour proposer un regard complet et sans détour.

Alors oui, sans comité Moyen-Orient il n’y aurait pas de comité Sécurité intérieure tout comme sans Asie il n’y aurait pas de Culture et Influences, sans Aéronautique et espace il n’y aurait pas d’Industries de défense, sans Risques et entreprises il n’y aurait pas de Défense économique…

2000 membres, 21 délégations régionales, 4 délégations internationales, 15 comités d’études… L’ANAJ-IHEDN rassemble aujourd’hui des talents sur le territoire national et à l’international. Des talents aux expertises multiples et croisées pour lesquels aucune problématique ne peut être comprise en silo !

Nous, responsables de comité, nous nous attachons à nous entourer de membres venus d’horizons différents pour apporter à nos réflexions des regards nouveaux, nous permettre de sortir du cadre, nous amener à déconstruire nos idées préconstruites.

Alors ? Prêt à rejoindre l’aventure ?

Dorian Petey
Responsable du comité Sécurité intérieure

Fadila Leturcq
Responsable du comité Moyen-Orient

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer