Industrie de Défense

29 mars 2016 | Comité Industrie de Défense

Conférence « Quelle coopération industrielle à l’échelle européenne ? L’exemple réussi de MBDA »

Le comité Industrie de Défense de l’ANAJ-IHEDN, en partenariat avec Open Diplomacy, a le plaisir de vous inviter à sa première conférence :

Quelle coopération industrielle à l’échelle européenne ?
L’exemple réussi de MBDA

Olivier MARTIN
Secrétaire général de MBDA

Mercredi 13 avril 2016
19h30 à 21h00

Amphithéâtre Gélis
ESCP
(79 avenue de la République – Paris)
_____

Face aux pressions de plus en plus fortes sur les budgets de défense européens et face à l’augmentation des coûts des programmes d’armement pour les Etats, la coopération au niveau européen devient une réponse et un moyen de partager des ressources rares. La coopération est également nécessaire pour permettre à l’Europe de peser et d’être un acteur compétitif sur la scène mondiale de l’industrie de défense.

Si les questions de la protection des technologies de souveraineté, la préservation des intérêts industriels ou encore les droits de propriétés intellectuelles peuvent être des défis à la signature d’accords de coopération, l’exemple de MBDA qui place la coopération européenne au cœur de son modèle prouve que celle-ci permet la consolidation et l’intégration de l’industrie de défense.

Leader européen et un des principaux acteurs mondiaux dans le domaine des missiles, MBDA est une société parfaitement intégrée, codétenue par le franco-hispano-allemand Airbus Group (37,5%), le britannique BAE Systems (37,5%) et l’Italien Finmeccanica (25%, rebaptisé Leonardo). 10 000 employés, six filiales détenues à 100%, des résultats records en 2015 : un CA qui a bondi de 20% soit 2,9bn€, et 5,2bn€ de prises de commandes avec un fort renouveau de ses commandes domestiques, le groupe missilier fait la preuve de l’utilité d’une intégration industrielle européenne.
L’Europe de la défense a su s’unir sur le segment des missiles, demain sur ce modèle, avec le soutien des gouvernements et des industriels, elle pourra l’être sur les chars et sur d’autres programmes d’armements.

INSCRIPTIONS CLOSES

M. Olivier MARTIN  a débuté sa carrière à la DGA notamment comme Directeur du programme Mesures du BEM Monge (essais d’engins balistiques), puis responsable de zone à la DGA/DRI. En 1991, il rejoint Matra Défense comme directeur des Opérations Internationales, en charge des compensations et offsets. En 1996, il est en charge du domaine anti-surface au sein du Business Development, puis directeur des programmes anti-surface et président de deux GIE. En 2003, il rejoint le groupe EADS où il dirige l’entité Defence Electronics France, puis la stratégie de l’entité DS SAS d’EADS. Depuis fin 2007, il est le Secrétaire Général du groupe MBDA.

En partenariat avec Open Diplomacy

TcmzVZ8M

Ilham SOUFI
Responsable du Comité Industrie de Défense de l’ANAJ-IHEDN
industrie-defense@anaj-ihedn.org
www.anaj-ihedn.org

Tags: , , , ,


Auteur

Le comité « Industrie de défense » se fera ainsi le relais pour faire rayonner ce concept, ses dimensions et ses enjeux afin que soit pleinement pris en compte son rôle dans notre politique, économie et diplomatie. En savoir plus



Retour en haut de page ↑
  • Application mobile

    Google Playappstore

  • Agenda