Armée du futur

7 avril 2017 | Armée du futur

Conférence – Prospective & Histoire : peut-on préparer l’avenir à partir du passé ?

Le Comité Armée du Futur de l’ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence :

Prospective & Histoire :
peut-on préparer l’avenir à partir du passé ?

Hervé DREVILLON
Professeur d’histoire moderne à l’Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne
Directeur de l’Institut des Études sur la Guerre et la Paix

Mardi 18 avril 2017
19h30 – 21h00 

Amphithéâtre Des Vallières
École militaire
 

_______

Dans une conférence prononcée en 1937, l’historien Marc Bloch chercha à déterminer ce qu’il fallait « demander à l’histoire », en prenant l’exemple des usages militaires du passé. En effet, l’histoire militaire représentait à ses yeux l’exemple même d’un usage fautif de la science historique, car elle cherchait trop systématiquement à puiser, dans le passé, des recettes applicables au présent et à l’avenir. Les mauvaises anticipations de la Première guerre mondiale avaient, en effet, montré toutes les limites d’une méthode ainsi résumée par Foch : « Nos modèles et les faits sur lesquels nous assoirons une théorie, nous les demanderons à certaines pages de l’histoire ».

Marc Bloch s’est élevé contre cet usage du passé, qui supposait l’existence de modèles invariants alors que selon lui, l’histoire était, au contraire, la « science du changement ». Mais cette conception de l’histoire comme science du changement est-elle compatible avec l’exercice de la prospective, qui consiste à imaginer des continuités avec des évolutions observées dans le passé et dans le présent ? Est-il tout simplement possible d’anticiper le changement, voire la rupture ? La prospective véhicule une véritable philosophie de l’histoire, qui doit être explicitée afin de caractériser au plus juste la méthode, les enjeux, mais aussi les limites de l’exercice d’anticipation.

C’est à ces différentes questions que le Comité Armée du Futur de l’ANAJ-IHEDN souhaite apporter des éléments de réponse, en accueillant un expert du sujet.

À propos de l’intervenant :

Spécialiste d’histoire militaire, Hervé Drévillon est professeur à l’université Paris I Panthéon Sorbonne, où il dirige l’Institut des Etudes sur la Guerre et la Paix. Il est également directeur de la recherche au Service Historique de la Défense, membre du conseil scientifique de la recherche historique de la Défense et du conseil scientifique du Centre de Recherche des Écoles de Coëtquidan. Il dirige les collections « Guerre et Paix » aux Publications de la Sorbonne et « Le Temps de la guerre » aux éditions Vendémiaire. Ses travaux portent sur l’histoire de la guerre et des sociétés militaires, de la Renaissance à la Première guerre mondiale.

Julien PETIT
Membre du Comité Armée du Futur de l’ANAJ-IHEDN

Pierre LALOUX
Responsable du Comité Armée du Futur de l’ANAJ-IHEDN
78e séminaire jeune – Brest 2013
armee-du-futur@anaj-ihedn.org

__________________

Vous êtes journaliste et souhaitez couvrir cet événement ?
Contactez-nous : presse@anaj-ihedn.org

__________________

Tags: , , , , ,


Auteur

Alors que le contexte économique actuel impose des choix budgétaires cruciaux, les réflexions sur le format futur des armées ainsi que sur l’avenir de l’industrie de défense sont aujourd’hui des débats centraux qui concernent l’ensemble de la société. Le comité Armée du futur a pour vocation de participer à ces débats en apportant sa réflexion et son éclairage sur les grandes thématiques suivantes : conflits de demain, formats, emplois et organisations futurs des armées, prospective sur le devenir de l’industrie de défense, évolution des technologies militaires, nouvelles problématiques de sécurité.



Retour en haut de page ↑
  • Application mobile

    Google Playappstore

  • Agenda